De blog en blog: Nos idées futées pour une rentrée avec le sourire

C’est Libellule qui t’envoie ! Bienvenue chez moi !

bonheurl

J- 8 avant la rentrée… même si j’ai hâte de retrouver ma bande de loustics, j’aime les transitions en douceur ! Voici donc mes quelques petites astuces pour passer la rentrée avec le sourire ! Lire la suite

Publicités

[Outils] Programmations – Cycle 3 – Nouveaux programmes 2016

[Outils] Progressions – cycle 3 – Nouveaux programmes 2016

papillon5

Publication en cours ! (au fur et à mesure d’ici fin août),

Progressions de cycle 3 :

Progressions de CM2 :

MAINTENANCE

Suite à la migration du blog d’Eklablog vers WordPress, je suis en pleine maintenance (réparation des liens cassés, remise en page), certains articles sont donc à l’état brut suite à la migration, merci de votre compréhension.

[Biblio] Apprendre avec les pédagogies coopératives

La pédagogie coopérative repose sur une philosophie de l’instruction qui place l’élève en tant qu’acteur de ses apprentissages, capable de participer à l’élaboration de ses compétences en coopération avec l’enseignant et ses pairs. L’acquisition des connaissances résulte alors d’une « collaboration du maître et des élèves, et des élèves entre eux, au sein d’équipes de travail ». Il s’agit de mettre l’élève en situation vraie d’action, une situation où il peut exercer ses capacités, où avec le groupe il construit des réponses adaptées aux questions soulevées par la mise en œuvre de projets individuels ou collectifs. C’est en termes de contrat (avec l’enseignant, les autres et soi-même), que la démarche coopérative trouve son sens plein et entier.

Les objectifs de la pédagogie coopérative sont de :

  • lutter contre l’échec scolaire,
  • donner les savoirs à tous,
  • respecter les différences et les prendre en compte,
  • développer l’esprit d’initiative et d’entreprise,
  • développer la participation, l’autonomie et la responsabilité,
  • apprendre à coopérer
  • coopérer pour apprendre
  • motiver et concerner l’élève en le rendant acteur de ses apprentissages.

Elle suppose donc un fonctionnement de classe particulier, où tout ou partie des compétences et connaissances sont acquises coopérativement.

Source : wikipédia, page consultée le 09/02/12

Lien vers l’article des cahiers pédagogiques sur le livre de Sylvain Connac  clic

Lien vers l’article du Café pédagogique clic

Lien vers l’OCCE, Office central de la coopération à l’école clic

Lien vers l’article ‘Affichage coopération’ clic

Bienvenue !

papillon9

Bienvenue à tous !

N’hésitez pas à me laisser un petit mot et surtout vos remarques (toute critique est constructive!).

Si vous reconnaissez des documents vous appartenant et que j’ai omis de mentionner la source ou de donner le lien d’origine, n’hésitez pas à me le signaler. Mes excuses d’avance!

P.S : N’hésitez pas à me signaler toute erreur d’orthographe ou de syntaxe. Parfois quand on a le nez dessus on ne voit plus rien donc je ne prendrai pas ombrage si vous me signalez les erreurs qui trainent encore! Merci.

Légendes régionales et étrangères…

Cette année 2015-2016, ma classe de CM1-CM2 a participé à un « rallye légendes » grâce à une initiative lancée sur le forum edp.

Les élèves se sont donnés beaucoup de mal pour venir à bout de ce projet .

Le projet a commencé avec la visite des sources de notre ville et la découverte de la légende locale avec l’office de tourisme (je ne peux la publier ici pour raison des droits d’auteur). Tout au long de l’année les élèves ont amené, lu, choisi des légendes selon leurs origines familiales. Après en avoir sélectionné plusieurs, les élèves les ont tapées sous traitement de texte, corrigées puis ils ont effectué la mise en page selon un logiciel de création de mini-livres.

Chaque exemplaire de mini-livre a été relu et décoré par les élèves, puis est venu le temps de photocopier tout cela pour envoyer aux 23 écoles partenaires du projet (une par région de France et territoires d’outre-mer). Les élèves ont donné le meilleur d’eux mêmes pour découper, plier et effectuer le montage des minis livres (plus de 316 feuilles), décorer les 24 enveloppes et écrire les adresses.

Pour clore le projet, nous avons lu et étudié lors des séances de lecture les diverses légendes reçues des écoles partenaires.

Voici le résultat du travail des élèves en quelques images. Encore merci et bravo à eux pour leur investissement dans ce projet de classe ! Je suis très fière de leur travail.